compagnie exnihilo

Loin de là

Création 2000 | Pièce pour 6 danseurs et 1 musicien | 50’ | Extérieur

Loin de là se situe à l’étale, ce court instant où la marée est stationnaire, une suspension, une respiration, dans le flux et le reflux des marées.
L’espace de représentation est infini, aussi vaste que ce que peut en embrasser le regard. Les danseurs sont de petits personnages perdus dans cette immensité.
Comme arrivés de nulle part, ils racontent une histoire de vent, sur des airs d’accordéon, d’horizon, l’attente d’un retour qui viendra de la mer, de trésors amenés par la marée.

"L’espace nu et vide est peuplé d’absence, sauf ces détails à part, quelques chaises laissées comme les signaux d’une présence, d’un commencement de communauté humaine. (...) Alors, comme si une marée sonore avait imperceptiblement gagné tout le terrain jusqu’à nous, nous voici submergés par la proximité physique de ceux qui enfin se sont avancés si près : tout leur mouvement est chute, élans horizontaux, frottements, roulis contre le sable.
Si des corps n’ont jamais été aussi près du sol, ils sont devenus, en quelques sortes, larmes et flammes - une robe rouge dans le vent."

Paul-Emmanuel Odin

Voir un extrait dans le cadre de Danse Toujours à Saint-Jean Cap Ferret.

Chorégraphie : Anne Le Batard, Jean-Antoine Bigot

Danseurs : Anne Le Batard, Jean-Antoine Bigot, Virginie Coudoulet-Girard, Anne Reymann, Rolando Rocha, Christoph Schütz/Jean-Marc Fillet

Musique : Pascal Ferrari (live)

Co-production : Oerol Festival (Pays-Bas)

Créée pour l’Oerol Festival à Terschelling en 2000 et jouée depuis à Chalon dans la Rue (Off) ; Festival Eclats (Off), Aurillac ; Straatfestival, Vlissingen, Hollande ; L’année des 13 lunes, Port Saint-Louis-du-Rhône ; Festival Cadences, Arcachon ; Festival de rue de Ramonville ; Festival Pazzapas, Marseille ; Plage de la Goulette à Tunis ; Festival Danse Toujours en Gironde...

> Télécharger le dossier (PDF - 922.5 ko)
 
partager Accéder à la page Facebook
crédits
Retour en haut