juillet 2021

vendredi 30 au samedi 31

Un Sentier en Normandie

voir spectacle
Toute l'actualité

L’équipe au long cours

PASCAL FERRARI

Compose et interprète des musiques destinées au théâtre et à la danse contemporaine, collabore avec la compagnie Générik Vapeur depuis 1990 ainsi qu’avec le Groupe F.

En 2000, il commence une collaboration avec Ex Nihilo et compose depuis la plupart des créations en association avec d’autres artistes comme Rui Owada, Régis Boulard et Yves Miara ou plus récemment Tom Honnoré et Vincent Sermone.

CORINNE PONTANA

Se forme de 1981 à 1984 à Mudra Bruxelles sous les directions de Micha Van Hoecke, Flora Cruchman et Yann Nuyts ; après un passage dans la compagnie du XXe siècle de Maurice Béjart, travaille avec Maryse Delente, Philippe Découflé (JO), Florence Girardon, Samuel Mathieu, Georges Appaix…

Depuis 13 ans, elle fait partie des compagnies Propos (Lyon)-Denis Plassard et Abdel Blabla (Marseille)-François Bouteau.

En 2006, elle rejoint Ex Nihilo et collabore de manière très étroite avec les chorégraphes sur tous les projets de créations, de transmission et de coopération.

ANNE REYMANN

Danse principalement avec Ex Nihilo entre 1996 et 2005. Basée à Nantes depuis 2006, elle est interprète pour Nathalie Béasse et David Rolland, regard extérieur et chorégraphe pour plusieurs compagnies de théâtre.

Depuis 2018, collabore avec l’Atelier Marie et Alphonse sur des projets de créations croisant numérique, vidéo, son et chorégraphie à destination de jeunes exilés notamment.

Passionnée par la transmission, elle développe des projets dans le cadre scolaire (EAC) et auprès de publics fragilisés et enseigne au Pont Supérieur et au Studio de la danse à Nantes.

Depuis 2020, elle est investie au sein de DAM, regroupement informel de danseurs nantais, au sein duquel elle performe pour Laurent Cebe et Julie Nioche.

ROLANDO ROCHA

S’intéresse d’abord à la pratique du kung-fu avant d’entrer dans celles du théâtre, de la danse moderne puis contemporaine.

Au Pérou, il intègre diverses troupes locales à partir de 1989. Invité en France pour les Ateliers du Monde, lors de la 20e édition du Festival Montpellier Danse, il se forme au CNDC d’Angers de 2000 à 2002.

Par la suite, parallèlement à sa démarche personnelle, il est interprète dans des compagnies telles que Unterwegs Theater, Pal Frenak, Chatha, La Baraka, Kubilai Khan Investigations, Maguy Marin, Humaine…

Il intervient en France et au Pérou dans la réalisation de projets d’échange et de transmission et rejoint Ex Nihilo en 2009 pour collaborer sur de nombreux projets de création et de coopération.

CHANDRA GRANGEAN

Franco-vénézuélienne, se forme à la danse contemporaine au CNSMD de Lyon et collabore avec différents chorégraphes (Ambra Senatore-CCN de Nantes, Dikie Istorii Company, François Veyrunes, Ali Moini, Maud le Pladec -CCN Orléans) et plus récemment Maguy Marin pour les reprises de May B et du Duo d’Eden

Elle cultive son intérêt pour le théâtre auprès de Mélina Despretz (In Carne), pour l’art de rue avec La Fabrique Fastidieuse et pour la performance avec Katell Hartereau et Léonard Rainis (Le Pôle). En parallèle, elle développe son propre travail de recherche et collabore avec Ex Nihilo sur différents laboratoires et performances. 

LISA DA BOIT

Danseuse, chorégraphe et pédagogue, Lisa Da Boit s’est d’abord formée comme gymnaste. Commence ses études de danse en Italie et les poursuit au Centre international Rosella Hightower en France. 

Egalement docteur en philosophie à l’Université Cà Foscari de Venise. Elle fait partie de la compagnie Corte Sconta à Milan pendant 4 ans. En 1998, elle collabore avec Ariella Vidach puis part à Paris avec la compagnie Laroche-Valieres. 

Elle intègre la compagnie Karin Vyncke (Bruxelles) en 1999 et rejoint Ex Nihilo en 2000. Crée en 2001 la compagnie GIOLISU, dont elle est directrice artistique et donne des workshops en Europe, au Mexique et aux Etats-Unis.

JULIA DIDIER

Costumière. Après une formation en arts plastiques/arts appliqués et un diplôme des métiers d’art en costumes (DMA), elle a travaillé avec Métalovoice (Fragile), Opposito, Compagnie Laï Laï et à l’Opéra de Paris.

Elle participe régulièrement au tournage de films en maquillage, coiffure et costumes. Elle a rejoint Ex Nihilo en 2007. 

JEAN-MARC FILLET

Depuis sa formation au conservatoire d’art dramatique à Marseille de 1989 à 1991 n’a eu de cesse d’aller voir ailleurs. Il est d’abord comédien (L’Égrégore, la Commune, Begat Theater) puis, en 1994, fait ses premiers pas dans la danse contemporaine après avoir rencontré William Petit (Cie Rialto).

Se forme en suivant différents stages et intègre Ex Nihilo en 1999. Il rejoint la Cie La Liseuse de G. Appaix pour M encore, participe à des performances dansées avec F. Ruckert, Lynda Gaudreau, passe par le cirque avec la Cie Nö de Jutta Knöder.

En 1997 il découvre le théâtre d’objet au sein de la Cie Théâtre de Cuisine. En perpétuelle interrogation entre langage corporel et verbal, il fait sa première mise en scène en 2003 avec Just Hamlet de Serge Valetti et signe son premier solo dansé Bellua Videns en 2004. En 2009, il créait Opus Time où il développe aujourd’hui des projets hybrides entre danse, performance et théâtre. 

MOHAMED FOUAD

Chorégraphe, danseur et performer, il est diplômé de la Faculté des Arts du Théâtre d’Alexandrie en 2006. Il a rejoint le Cairo contemporary dance workshops, programme porté par le Studio Emad Eldin et l’association Descent-danse en 2008-2011.

Depuis 2012, il a été interprète dans plusieurs créations d’envergure : Tubes, de Philippe Jamet (Théâtre de Chaillot), To be a Real Tragedy de Germana Civera (Festival Montpellier Danse), Traffic de Tomeo Vergas (Festival International D-Caf au Caire).

Depuis 2011, il présente régulièrement ses propres pièces à Nassim el Raqs (Alexandrie). Il partage sa pratique de la danse dans plusieurs plateformes arabes et européennes.

JI IN GOOK

A étudiée la danse traditionnelle à l’Ecole Nationale des Arts Traditionnels de Séoul puis s’est orientée vers la danse contemporaine. Elle a rencontré Ex Nihilo avec Nal Boa en 2010 et collabore depuis sur différents projets de création ou de territoire.

Elle danse avec la compagnie Brotha from Another Motha entre 2011 et 2015 et crée sa compagnie, Project Sang, en 2013. En 2015, elle s’installe en France pour suivre la formation de la FAI-AR (Formation supérieure d’art en espace public) à Marseille.

Elle y rencontre le musicien Christophe Eard avec qui elle crée un duo présenté au festival Fête de la danse en Suisse, ainsi qu’Hervé Lelardoux qui l’accompagne dans ses projets personnels notamment son projet de fin d’étude SA-ï[espace-entre], “spectacle indisciplinaire”. 

TOM GRAND MOURCEL

Issu de la culture Hip Hop. A l’âge de 17 ans, il part à New York à la rencontre du monde underground Hip Hop et côtoie les plus grands dont Dister Rondon (danseur et chorégraphe pour le chanteur Common), le Rock Steady Crew (groupe de breakdance new-yorkais fondée en 1977).

De retour en France, il intègre l’Académie Internationale de la Danse à Paris et en 2012, suit le cursus du CNSMD de Lyon au sein duquel il crée plusieurs pièces dont Ascension Electrique avec Vera Gorbatcheva et Jazz Barbe.

En 2016, suite au stage de 3e année du CNSMD, il rejoint Ex Nihilo.

SATYA ROOSENS

Se forme à la danse contemporaine à Gand en Belgique à l’Ecole des Arts puis aux Pays-Bas (Université des Arts de Arnhem). S’intéresse au Yoga et au Shiatsu, pratique l’Aïkido, se forme à la danse aérienne en Angleterre et en Argentine.

Elle collabore comme danseuse avec Nir de Volff (Israël/Berlin), David Lakein (USA), Wies Merkx (NL), Jan Stroeve (NL), Rodolfo Rivas Franco (GB), Hassan Khayoon.

En 2007, elle rencontre Ex Nihilo à Utrecht et collabore sur les pièces Trajets de Ville, Nal Boa et In-Paradise/Paradise is not enough.

CAMILLE SANCHEZ

Régisseuse vidéo en charge de l’univers informatique. Se forme au TNS à Strasbourg, dont elle sort en juin 2017. Bien qu’ayant reçu une formation de régisseuse polyvalente, elle se tourne vers la régie vidéo où elle peut mettre en pratique son goût pour le hacking et le bidouillage.

Depuis sa sortie de l’école, elle a notamment travaillé avec Julien Gosselin sur 1993 d’Aurélien Bellanger, Laurent Guttman sur De la Démocratie d’après Alexis de Tocqueville et avec Vladimir Steyaert sur Looking for Quichotte de Charles-Eric Petit.

CHRISTOPH SCHÜTZ

Rencontre Ex Nihilo en 2000 et participe à Salida, Loin de là et Passants. En 1999, il co-réalise avec Eric M Hétéradelphe un duo danse-musique, coproduit par le festival Dansem.

En 1995, il fonde avec Sonja Seng la compagnie Dance Disection et développe depuis son propre travail chorégraphique. Il retrouve régulièrement Ex Nihilo, tout dernièrement pour Paradise is not enough joué en Allemagne.

blank

SANS OUBLIER

LES MUSICIENS

Tom Honnoré, Vincent Sermone, Charles-Henri Despeignes, Rui Owada, Régis Boulard, Axel Claes, Christian Larsonneur, Alain Bordes, Yves Miara, Khaled Kaddal.

LES DANSEURS “SHAPERS”

Shady Abdelrahman, Aurore Allo, Elvira Balboa Rodriguez, Lucia Bocanegra, Ayoub Kerkal, Natacha Kierbel, Mourad Koula, Ahmed Shamel Azmy et Emma Riba Santure, Nabil Najihi, Shahd El Khattabi, Ahab Müstapha.

LES DANSEURS “NAL BOA”

Ji-In Gook, Su-Bin Kang, Jae-Young Park, Young-Min Seo, Han-sol Yoo, et An-young Jung, scénographe, Ja-Young Jang, costumière.

LES DANSEURS DU REPERTOIRE

Thomas Demay, Virginie Coudoulet-Girard, Pascale Cherblanc, Mélanie Cholet, Adolfo Vargas, Iris Van Peppen, Lorenzo Borella, Jeanne Vallauri, Laurence Perez, Ghislain Carosio, Lauren Bolze, Lauriane Madelaine, Laurent Troudard, Giovanni Scarcella, Jules Beckman, Marianne Houspie, Yui Mitsuhashi, Yendi Namour, Anne Foucher, Iain McCulloch, Sandrine Kolassa, Anna Reuter, Patrice De Benedetti, Rui Owada, Emmanuelle Duc, Anne-Claude Goustiaux, Sasker Polman, Jean-Louis Floro…

… ET LES DANSEURS DE LA PLUS BELLE HEURE, au temps de la fondation, Laurence Langlois, Anne Le Batard, Anne Reymann, Sabine de Viviès, accompagnés de Maguelone Ensuque, Jean-Claude Lourenço, Eric Marque et Danielle Bertotto

Tracés