juillet 2021

vendredi 30 au samedi 31

Un Sentier en Normandie

voir spectacle
Toute l'actualité

Les artistes associés

MARTINE DERAIN

Artiste et éditrice, aime travailler en amitié et en collectif. Depuis ses premières créations en France, en Palestine ou au Maroc, elle noue récits d’histoires collectives et espace public.

Les livres qu’elle publie au sein des éditions commune, qu’elle a fondées en 2010, comme les films dont elle est aujourd’hui la « conteuse », sont des fables documentées dont les lignes narratives entremêlent art et politique, urbanisme et poésie.

La mise en récit d’archives trouvées ou confiées, institutionnelles ou personnelles – fonds constitués au cours de longs compagnonnages avec des lieux ou des êtres – y tient une place essentielle.

EMILIE PETIT

Vit et travaille entre Marseille et Alexandrie. À partir d’une pratique du dessin et de la peinture, elle développe une recherche basée sur l’expérience de la géographie par la ligne et le tracé, dans lesquelles elle expérimente diverses pérégrinations exploratoires, essentiellement au Maghreb et au Machrek.

Elle élabore des projets collaboratifs expérimentaux dans des lieux atypiques. Le plus conséquent d’entre eux, Nassim el Raqs, festival-laboratoire qui questionne le corps et le geste artistique dans la ville d’Alexandrie, se déroule chaque printemps depuis 2011.

En 2012, elle fonde Momkin-espaces de possibles pour porter et développer ses projets à Marseille.

YORIS VAN DEN HOUTE

Scénographe et plasticien. Etudes d’Art Dramatique, section Dramaturgie, au R.I.T.C.S. à Bruxelles. Commence à dessiner et construit des maquettes sans texte.

Il participe à des petites expositions et réalise sa première scénographie sur demande. Continue à réaliser des scénographies. Rentre dans des ateliers de construction de décors de théâtre.

Apprend la régie-plateau. Fait des créations lumière. Donne des cours de scénographie et histoire de la scène et de construction en Afrique de l’Ouest et en France.

CAROLE LORTHIOIS

Réalisatrice pour la danse, les arts de la rue et le spectacle vivant, Carole Lorthiois s’est formée aux Beaux-Arts de Nice et au Master de Réalisation Documentaire de l’Université d’Aix-Marseille.

Elle travaille notamment avec des compagnies de danse (Ex Nihilo, La zouze, Les corps parlants (Mathilde Monfreux), Balkis Moutashar), de théâtre (Cie 7e ciel, Cie l’Orpheline, Collectif Dromolo), pour lesquelles elle réalise teasers, films de diffusion et video-installations.

Elle collabore régulièrement avec la Fai-ar, et poursuit en parallèle une activité de programmation cinématographique au sein du Videodrome 2, dont elle l’une des membres fondateurs.

LAURENCE REBOUILLON

Après des études de lettres et de cinéma à Aix-en-Provence, elle se lance dès 1996 dans la réalisation de films tournés en Super 8.

En 2000, elle s’investit dans la production cinématographique avec Les Productions Aléatoires, société au sein de laquelle elle réalise ses propres films et produit des courts métrages expérimentaux de cinéastes, qui comme elle, travaillent en pellicule. En parallèle elle crée une compagnie de théâtre, la Cie LRIR, avec la comédienne et metteuse en scène Isabelle Ronayette. Elle réalise des installations pour des spectacles de la Cie Ex Nihilo.

Dès 2005, elle s’emploie à la distribution et à la programmation de films au sein du Collectif Jeune Cinéma (CJC). Sa démarche cinématographique entremêle récit et expérimentations plastiques et sonores.

blank