février 2024

Marie Byrd, Résidence de création 2025 avec le CDN de Poitiers

Du 26 février au 1er mars, résidence à la Baraka, CDN de Poitiers Nouvelle Aquitaine à Poitiers

mars 2024

L’Envers d’ici

Les 30 et 31 mars dans le cadre de Eleussis Capitale Européenne de la Culture 2024 en Grèce

Iskanderia Leh

Le 9 mars à 19h30 avec L'Usine CNAREP Tournefeuille/Toulouse Métropole au parking du Centre Commercial de Blagnac

Ropes

Le 16 mars à 20h au Théâtre Comœdia à Aubagne

avril 2024

Stage Danser en espace public : Improviser, traverser

Du 8 au 13 avril, stage AFDAS avec la FAI AR à Marseille

toutes les actualités

Apparemment ce qui ne se voit pas

Pièce pour 4 danseurs | intérieur | 50 minutes

Apparemment ce qui ne se voit pas est un long processus de création/accumulation liant image et danse, qui s’est déroulé de 2009 à 2014. Chaque tournage est né d’un contexte particulier, au milieu d’un autre projet, au hasard de rencontres ou sur une invitation particulière : un solo, un plan séquence, entrée/sortie de champ. Tunis, Copenhague, Séoul, Marseille, Alexandrie… Même improvisation pour la danse et pour la caméra. Pas de demande d’autorisation. Pas de répétition. Une seule prise, une seule chance. 

Plusieurs formes sont nées de ce processus. Son Détail #3 est un spectacle qui se joue à l’intérieur. Danse, sons et images se partagent le plateau : les solos ont été réécrits pour l’intérieur et cherchent la rencontre ; les images filmées sont projetées directement sur les murs ; les danseurs peuvent donner à voir leur propre image dans l’une des villes ou l’image d’un autre danseur ou encore danser avec les images. Les sons, ambiances sonores et musique, sont utilisés de façon synchrone, a-synchrone ou mobile, diffusés depuis des amplificateurs portables, manipulés par les danseurs. Les spectateurs sont placés au centre, danseurs et images à l’extérieur du cercle, sur les murs : c’est un panorama, au sens littéral du terme. 

Danseurs Anne Le Batard, Jean-Antoine Bigot, Corinne Pontana, Rolando Rocha
Photographies, son Martine Derain, Ex Nihilo
Bande son A. Le Batard et J.-A. Bigot
Lumières Jean-Philippe Pellieux
Costumes Julia Didier
Production Ex Nihilo, création 2012
Coproduction Ballet National de Marseille / Copenhague International Theatre/Metropolis Festival (Danemark) / Les Ateliers Frappaz/Centre métropolitain des arts urbains – Villeurbanne / CDC du Val-de-Marne / Tridanse (associant Le 3bisF, Le Citron Jaune et le Vélo Théâtre) / 2 Angles relais culturel régional / Institut français de coopération/Ambassade de France en Tunisie / Fondation Beaumarchais/SACD / Centre National de la Danse et KLAP Maison pour la danse à Marseille
Partenaires La Source du Lion, CasaMémoire, association Commune et AR2D-Meryem Jazouli à Casablanca / Musaq et Théâtre Dar Ben Abdallah à Tunis / Festival D-Caf au Caire
Soutiens Institut Français et Institut Français-Ville de Marseille / Fonds Roberto Cimetta

blank
blank
blank
blank